Echo: Les détenteurs de sociétés offshore seront-ils pris la main dans le sac à partir de 2017?

Depuis 2013, les particuliers belges sont tenus de déclarer la détention de "constructions juridiques", telles que des sociétés établies dans des paradis fiscaux (Panama, Îles Vierges britanniques, Îles Caïmans,...). En remplissant leur obligation déclarative, ils s'exposent toutefois au risque de recevoir une demande de renseignements du fisc. L'administration fiscale pourrait ensuite être amenée à taxer lourdement la société offshore et/ou son actionnaire personne physique (si la société offshore est une simple boîte aux lettres).