La Libre: La nouvelle régularisation fiscale sera plus corsée

n savait que le gouvernement fédéral avait l’intention d’avancer sans l’accord des Régions dans son projet de régularisation fiscale permanente. En effet, le Conseil d’Etat avait clairement indiqué qu’il était impossible de régulariser de l’argent ayant échappé à un impôt régional sans la signature d’un accord de coopération avec les Régions. Mais face au dérapage budgétaire et aux réticences wallonnes, le gouvernement fédéral a voulu adopter d’urgence une mesure censée lui rapporter 250 millions d’euros. Quitte à devoir exclure les successions de la nouvelle procédure de régularisation fiscale. Une matière dévolue, on le sait, aux Régions.