La Libre: Les intérêts notionnels dans le viseur US

C’est un fameux pavé dans la mare qu’a jeté Johan Van Overtveldt (N-VA), ce lundi. En effet, le ministre des Finances a indiqué que la Belgique devait "abandonner les recettes et les régimes fiscaux du passé". Comment expliquer cette sortie ? Après que la Commission européenne a condamné le système belge des "excess profit rulings", les Etats-Unis ont mis la pression sur une autre niche fiscale belge : les intérêts notionnels.